dimanche 23 juillet 2017

Iran and its four Arab fronts

Foreword

This text seeks to read the strategies adopted by Iran in the Middle East since the year 2003, especially in Arab arenas that have witnessed open political, sectarian, and military conflicts[1]. In these conflicts, Iran has old and new weighty allies that it supports or has intervened directly in order to protect and guarantee their supremacy.

The text focuses on four arenas: Iraq and Syria, where Iran has escalated its direct intervention since 2011; Lebanon, where Iran’s most powerful local ally has been employed in the Syrian conflict; and Yemen, where Iran is trapping Saudi Arabia in a war that will be very hard to win.



vendredi 21 juillet 2017

La révolution orpheline, la révolution continue

À l'heure de publier cet essai, six années se sont écoulées depuis le début de la révolution syrienne en mars 2011. Une révolution qui s’est transformée dès 2012 en lutte armée, puis en guerre totale avec l’intervention de plusieurs acteurs régionaux, dont à partir de septembre 2015 celle de la Russie. Invitation à un retour sur la propagande du régime Assad, ses politiques, sur l’attitude de la « communauté internationale » et de certains milieux de la gauche arabe et occidentale, sur l’image et les représentations du conflit syrien dans certains médias audiovisuels, ainsi que sur la résistance de la société syrienne.
Papier publié dans la Revue Contretemps, numéro 33 (Printemps/Eté 2017)

mercredi 5 juillet 2017

Macron, la Syrie, la Realpolitik et les droits humains

Emission de 28 minutes d'ARTE, du mardi 4 juillet 2017 sur les déclarations de M. Macron et leurs répercussions, avec Marie Peltier, Renaud Girard et Ziad Majed.


samedi 24 juin 2017

M. Macron et la Syrie - Entretien dans l'Orient-le-Jour

L'interview accordée par le président français Emmanuel Macron à huit journaux européens, dans laquelle il définit sa politique en Syrie, est tombée comme une douche froide pour l'opposition syrienne qui dénonce un revirement de la part de Paris concernant le régime syrien.
Le politologue Ziad Majed, spécialiste de la Syrie, décrypte pour L'Orient-Le-Jour les propos du président Macron.

vendredi 2 juin 2017

La défaite du vainqueur

Le nouvel ouvrage de Jean-Paul Chagnollaud «Israël/Palestine : la défaite du vainqueur» est un essai politique lucide, d’une clarté remarquable, sur une question qui, malgré la succession des horreurs des autres conflits du Moyen-Orient, occupe toujours une place centrale.

Le texte est destiné à la fois aux connaisseurs, leur présentant une synthèse condensée et éloquente, rappelant des faits que l’affluence des événements fait parfois oublier, et à ceux qui souhaitent comprendre les dynamiques et les caractéristiques d’un des conflits les plus anciens et les plus complexes de notre ère.

jeudi 18 mai 2017

Sur les crimes contre l'humanité en Syrie

Emission de 28 minutes d'ARTE, du mercredi 17 mai 2017 sur la Syrie et les crimes contre l'humanité commis par Assad, avec Garance Le Caisne, Henri Landes et Ziad Majed


vendredi 5 mai 2017

Un homme pétri d’espoir

Ecrire sur Samir Frangié c’est prendre l’immense risque de ne dire que peu de choses sur le parcours exceptionnel d’un intellectuel, d’un homme politique, d’un grand ami, et d’un citoyen nourri tout au long de sa vie d’espoir. L’espoir du changement, l’espoir des réformes, l’espoir du dialogue, l’espoir de l’indépendance et l’espoir du rejet définitif du fanatisme et du fatalisme.

dimanche 23 avril 2017

La Syrie et le Monde

Entretien de Ziad Majed dans BastaMag (propos recueillis par Thomas Clerget)
Pour lire l’intégralité de l'entretien, veuillez cliquer ici.
Bastamag: Quand on voit, sur le temps long du conflit, la réticence des États-unis et de l’Europe à soutenir réellement l’opposition, on semble bien loin de la thèse d’une guerre qui serait au service de l’«impérialisme» occidental, ou pilotée de l’extérieur pour s’approprier les ressources du pays, comme on l’entend parfois...
ZM: Malheureusement sur le Moyen-orient, les théories du complot sont toujours florissantes. Cela s’explique par un contexte particulier : des ressources importantes, notamment pétrolière et gazière, la position stratégique de la région, ou encore le conflit israélo-arabe, qui a nourri un sentiment de deux poids deux mesures. Ensuite, par des expériences récentes : la fabrication américaine de fausses preuves pour justifier l’invasion de l’Irak en 2003, et l’intervention en Libye, où la résolution 1973 des Nations-unies destinée à protéger les populations a été utilisée pour précipiter la chute du régime. La conséquence est qu’en occident, dans certains milieux à gauche, un discours officiel hostile à l’un des régimes arabes est immédiatement taxé d’"impérialisme", et de volonté «interventionniste» cachée derrière la question des Droits de l’homme.
Les sociétés arabes et leurs populations sont absentes des analyses de la majorité des «experts» occidentaux. On ne connaît pas la société syrienne et les rapports de classes qui la traversent. On ne lit pas ses intellectuels, leurs récits des expériences carcérales, leurs projets de réformes, leurs relations avec le régime, la peur. On parle géostratégie, frontières, pétrole, pipelines… Mais la Syrie n’est pas le bon endroit pour les obsessions pétrolières et gazières !.... Il s’agit surtout d’une révolution dont il faut comprendre les causes profondes, de la lutte d’un peuple pour sa liberté, qui s’est transformée en lutte armée puis en guerre totale. La base du problème est là. Dans les discours politiques dominants, en France par exemple, on ne voit plus que les rivalités entre les grandes puissances, le conflit entre sunnites et chiites… Certains ne peuvent s’imaginer qu’une société à majorité musulmane puisse lutter pour la dignité et pour sa liberté. Non, pour eux, ce sont sans doute des télécommandes qui ont fait descendre des millions de personnes dans la rue!
Pour lire l’intégralité de l'entretien, veuillez cliquer ici.

mercredi 29 mars 2017

La politique Russe en Syrie - Débat

"La politique russe en Syrie": Vidéo du débat animé par le journaliste Anthony Bellanger, avec Bertrand Badie (professeur à Sciences Po), Jean de Gliniasty (ancien ambassadeur de la France en Russie) et Ziad Majed.
L'institut du Monde Arabe à Paris, mercredi 29 mars 2017

vendredi 3 mars 2017

L'art au temps de la révolution

Après plusieurs ouvrages consacrés aux questions du féminisme islamique, de la littérature de guerre, du modernisme tribal et du rôle de l’intellectuel dans les systèmes autoritaires, la spécialiste américaine des cultures arabes contemporaines Miriam Cooke rend hommage dans son nouveau livre « Dancing in Damascus » (Danser à Damas) à l’art et la créativité au temps de la révolution en Syrie.

dimanche 19 février 2017

Conférences en Février 2017 autour de la Question Syrienne

- Paris, Bourse du Travail: Collectif « Avec la Révolution Syrienne »
Résistances populaires en Syrie et manœuvres internationales - Rencontre avec Ziad Majed et Shiyar Neyo
Date : Jeudi 23 février 2017 à 19h
Lieu : Bourse du Travail, 3, rue du Château d'Eau, 75010 Paris - salle Varlin - M° République

- Paris, Le Maltais Rouge : « les Dimanches de Souria Houria »
Syrie : un nouvel état des lieux – Rencontre animée par Farouk Mardam Bey, avec la participation de Ziad Majed et le témoignage de Younes Shasho
Date : Dimanche 26 février 2017 de 17h à 19h
Lieu : Le Maltais Rouge, 40 rue de Malte, 75011 Paris - M° Oberkampf

- Arcueil : « l’Université Populaire »
Décrypter la situation syrienne - Conférence de Ziad Majed
Date : Lundi 27 février 2017 à 20h
Lieu : Amphithéâtre Anis Gras, 55 avenue Laplace, 94110 Arcueil

vendredi 27 janvier 2017

Alep, la guerre et les enfants jouant au Foot

Ci-dessous, le "Bloc Notes" de Ziad Majed paru dans le numéro de janvier 2017 de "La Chronique", le magazine d'Amnesty International France, sur Alep, les Graffitis, et les enfants jouant au foot entre deux bombardements.

mercredi 25 janvier 2017

La Syrie après Alep, Rencontre avec Ziad Majed

Rencontre à l'Institut de Recherche et d'Etudes sur la Méditerranée et le Moyen Orient (IREMMO), animée par l'historien et le journaliste Dominique Vidal (Décembre 2016).


samedi 31 décembre 2016

Etats Unis, Russie, Chine et le monde en 2016/2017

Le débat de LCI du 29/12/2016 (avec N. Bacharan, F. Pons, J-J. Boillot et Ziad Majed) sur les USA, la Russie, la Chine, et sur Trump, Poutine, la Syrie, les crimes de guerre et les Médias.

samedi 24 décembre 2016

Alep Est: le déplacement forcé de la population est un crime

Sur Alep, la Syrie, la Russie et ses crimes de guerre, les politiques américaine et française et l'échec des Nations Unis... 
Débat du 15 décembre 2016 sur LCI avec Isabelle Lasserre, Dr. Gilbert Potier et Ziad Majed


Alep, la Syrie et la Russie

Podcast de "Bourdin Direct" - RMC, le 19 décembre 2016: sur la Syrie, la Russie & les crimes de guerre (et sur certains politiques français à droite comme à gauche).



vendredi 16 décembre 2016

Le Martyre du peuple Syrien

Une discussion animée par Edwy Plenel sur Mediapart avec Farouk Mardam Bey, Hala Al-Abdallah, Nicolas Henin, Leyla Dakhli et Ziad Majed.


lundi 5 décembre 2016

Les récits des gens oubliés

Dans son ouvrage «Gens de Damas», paru en France le mois dernier chez Al Manar, l’écrivaine et traductrice Nathalie Bontemps nous livre des récits sur la vie de nombreuses personnes dont elle a croisé la route en Syrie entre 2003 et 2011.
Organisés en sept chapitres, ces récits restent jusqu’au déclenchement de la révolution, très ancrés dans l’espace, les lieux où évoluent les vies des personnes et se constituent leurs liens et leurs projets. A partir du printemps 2011, c’est le temps de l’action, le présent, le moment révolutionnaire qui se substitue à l’espace et ses lieux, et tisse les nouveaux rapports humains, les nouveaux récits.
Et en 2013, lorsque cesse l’écriture, les destins éparpillés des gens rencontrés laissent imaginer pour certains des devenirs différents à l’intérieur de leur pays, pour d’autres des exils, un silence ou même une «disparition».

dimanche 20 novembre 2016

Bleak House

In an interview, academic and activist Ziad Majed examines the destructive dynamics across the Middle East.

Ziad Majed teaches Middle East studies and international affairs at the American University of Paris. He wrote his DEA on Syria, and his Ph.D. dissertation on the Lebanese political system. Two years ago, he published a book titled Syrie, La Révolution Orpheline, or “Syria, The Orphaned Revolution.” Majed was active in Lebanese politics as a co-founder, then vice president, of the Democratic Left Movement during the first years of the century, before moving to Paris in 2006.
To read his interview with Michael Young, For Diwan of the Carnegie Endowmnent for International Peace, please click here

vendredi 4 novembre 2016

Les voix de l’islam politique et leurs échos

Le nouveau livre de François Burgat, Comprendre l’Islam politique : une trajectoire de recherche sur l’altérité islamiste 1973 – 2016, est à la fois une fine analyse de l’évolution de ce que l’auteur appelle le « parler musulman » pendant plus de quatre décennies, et un récit personnel permettant de mieux situer les itinéraires académiques et cerner les expériences humaines qui ont amené le chercheur à la découverte de « l’autre » dans ses différents espaces politiques et sociétaux.

vendredi 28 octobre 2016

Irak/Syrie et la guerre contre Daech

Emission de 28 minutes sur Arte, avec Loulouwa Al-Rachid, Caroline Galactéros et Ziad Majed (Jeudi 27 octobre 2016)

mardi 18 octobre 2016

Guerre en Syrie: qui sont les responsables de la tragédie?

Moscou et Damas ont annoncé ce mardi 18 octobre 2016 avoir arrêté leurs raids aériens au-dessus d'Alep. Mais, pour le politologue franco-libanais Ziad Majed, il demeure que le régime d'Assad et la Russie mènent un «lent génocide» dans les zones rebelles.
Pour lire l'entretien dans Le Figaro, veuillez cliquer ici.


jeudi 13 octobre 2016

Conférences Liban, Syrie, Moyen-Orient, Octobre et Novembre 2016

Die - Festival Est/Ouest: Le Liban à l'honneur
- Pourquoi le système politique libanais ne fonctionne-t-il plus ?
avec Elisabeth Longueness et Ziad Majed
Date: Samedi 15 octobre à 18h
Lieu: Musée de Die et du Diois
- Le Liban et les conséquences du conflit Syrien
avec Farouk Mardam Bey et Ziad Majed
Date: Dimanche 16 octobre à 10h
Lieu: Théâtre de Die
Pour plus de détails, veuillez cliquer ici

Marseille - Syrie: un Peuple Oublié

avec Salam Kawakibi et Ziad Majed
Date: Mardi 18 octobre à 19h
Lieu: Villa Méditerranée, Esplanade J4, Marseille

Paris - Les élections américaines et le Moyen-Orient

avec Steven Ekovich et Ziad Majed
Lieu: l'IreMmo, 7 rue des Carmes 75005 Paris
Date: Mercredi 16 novembre à 18h30

Chambéry - Rencontre sur la Syrie avec Ziad Majed

Date: Mardi 22 novembre à 19h
Lieu: Théâtre Charles Dullin
Pour plus de détails, veuillez cliquer ici

samedi 1 octobre 2016

Ziad Majed: «Ce qui se passe à Alep, c’est pire que Sarajevo»

Quelques jours après la reprise des bombardements russes à Alep, deuxième ville de Syrie, le Conseil de sécurité de l’ONU s’est réuni en urgence, dimanche 25 septembre, à la demande de la France, des Etats-Unis et du Royaume-Uni, qui ont accusé la Russie de «crimes de guerre».
Pour Ziad Majed, politologue et professeur à l’université américaine de Paris, l’inaction des pays occidentaux renforce politiquement et militairement le régime syrien et son allié russe.
Pour lire l'entretien dans Le Monde, veuillez cliquer ici.

jeudi 11 août 2016

La mort tragique de Muhammad

Hela Ouardi, professeur à l’Université de Tunis, propose dans son ouvrage Les Derniers jours de Muhammad une reconstitution chronologique des événements qui ont précédé la mort du prophète de l’islam à Médine, le 8 juin 632. Son enquête (ou contre-enquête) interroge les différents livres de la tradition musulmane (sunnite et chiite), les récits biographiques et les textes des historiens, les compare et tente de restituer les faits, souvent intrigants, de la fin de la vie du prophète et de la lutte pour sa succession.
Pour lire l’article publié dans l’Orient Littéraire, veuillez suivre ce lien.

dimanche 10 juillet 2016

L’éthique du passant

Dans son nouvel ouvrage «Politiques de l’inimitié», Achille Mbembe (historien et politologue d’origine camerounaise), développe une analyse pertinente et brûlante d’actualité de la «condition humaine».

Après «De la postcolonie» (2000), «Essai sur l’Afrique décolonisée» (2010) et «Critique de la raison nègre» (2013), Mbembe s’interroge dans «Politiques de l’inimitié» sur les rapports dans le monde d’aujourd’hui entre violence et loi, guerre et liberté, frontières et identités.

samedi 21 mai 2016

La Question Syrienne

"La Question Syrienne" (Actes Sud, mai 2016) de Yassin Al-Haj Saleh (traduit de l'Arabe par Nadia Leïla Aissaoui, Farouk Mardam Bey et Ziad Majed): un recueil d’articles jamais réunis en un seul volume, proposant l'analyse interne la plus fine du soulèvement syrien dans toutes ses dimensions culturelles, sociales et politiques.

vendredi 6 mai 2016

Liban Syrie: Douloureuses relations de voisinage

Élizabeth Picard explore dans son ouvrage, Liban-Syrie, intimes étrangers, un siècle d’interactions sociopolitiques entre les deux entités jumelles découpées par la même puissance mandataire après la chute de l’Empire ottoman. Elle répond aux interrogations que suscitent l’histoire croisée de ces deux entités et leurs parcours différents, et analyse la nature des États libanais et syrien, leurs systèmes socio-économiques et les structures à travers lesquelles se sont articulées leurs relations difficiles - Mon article sur le livre de Picard paru dans l'Orient Littéraire.

dimanche 1 mai 2016

La Syrie, la coopération franco-syrienne et les sciences sociales en temps de guerre

Colloque - Lundi 2 mai et mardi 3 mai 2016
  
École des hautes Études en Sciences Sociales (EHESS),
105, Boulevard Raspail 75006 Paris
Amphithéâtre François Furet
  
Organisateurs du colloque :
Leyla Dakhli, chargée de recherche, CNRS, Centre Marc Bloch, Berlin
Ziad Majed, universitaire, American University of Paris
Franck Mermier, directeur de recherche, CNRS, IIAC-LAUM, Paris
Samira Mobaied, universitaire, MNHN, EPF, Paris 
Leïla Vignal, universitaire, Université Rennes-2, ESO-Rennes/University of Oxford

Pour tout renseignement, prière de contacter Marion Slitine : marionslitine@yahoo.fr

Une traduction simultanée sera assurée dans les deux langues (arabe, français) pour les deux journées

vendredi 11 mars 2016

Entretien sur la Syrie dans "La chronique" d'Amnesty International

La guerre dévaste la Syrie depuis cinq ans. Plus de 260 000 morts, 4 millions de réfugiés, la moitié de la population déplacée… Le politologue Ziad Majed dénonce la férocité du régime, les stratégies de Daech et interpelle ceux qui prétendent porter les valeurs universelles.

Sur le Moyen Orient, la Syrie, les enjeux politiques et les responsabilités éthiques

Intervention de Ziad Majed à l'Université Catholique de Louvain - Belgique, Mardi 8 mars 2016, dans le cadre de la conférence "Syrie entre rêve et cauchemar". 


mardi 8 mars 2016

Rendez-vous "Syrie et Moyen-Orient", à Louvain et Paris, Mars 2016

Louvain - Université Catholique de Louvain: "La Syrie entre rêve et cauchemar",
avec Sophie Aujean (Amnesty), Arnaud Hoc (UCL) et Ziad Majed.
Débat animé par Baudoin Loos et introduit par Hazem Yabroudi.

Date: Mardi 8 mars 2016 à 20h
Lieu: Auditoire Montesquieu 10 (Louvain-la-Neuve)
Pour plus d'information, veuillez cliquer ici

Paris - Commémoration du 5ème anniversaire de la Révolution Syrienne

Date: Samedi 12 mars 2016 à 17h, Fontaine des Innocents (place Joachim Du Bellay, métro les Halles) pour une marche qui mènera jusqu'au Parvis de l'Hotel de Ville de Paris.
Pour plus d'information, veuillez cliquer ici


Paris - Syriens Chrétiens pour la Paix: "Message de Paix pour la Syrie",
avec Bassma Kodmani, Isabelle Hausser, Salam Kawakibi et Ziad Majed
Date: Dimanche 13 mars 2016 à 14h
Lieu: ASIEM (Salle Paul Guyot ), 6, rue Albert de Lapparent, 75007 Paris
Pour plus d'information, veuillez cliquer ici

Beirut - The Secular Club at AUB: "The Fifth Anniversary of the Orphan Revolution"
With Ziad Majed
Date: Wednesday 16 March 2016 at 19:00
Place: The American University of Beirut, Architecture Hall
For more information, please click here

Yvry-Sur-Seine - ENSEMBLE 94: "Quelles Perspectives pour la Syrie"
avec Ziad Majed
Date: Jeudi 24 mars 2016 à 20h30
Lieu: 5 place Voltaire, Yvry, Métro Mairie d'Yvry
Pour plus d'information, veuillez cliquez ici 

vendredi 26 février 2016

Interview dans le Nouvel Obs sur la trêve proposée en Syrie

Sur le terrain, s'il peut permettre l'acheminement de l'aide humanitaire et du ravitaillement dans les villes assiégées, le cessez-le-feu ne tient pas la route. En excluant de cette trêve l'Etat islamique (EI), la coalition menant sa propre guerre contre les djihadistes, mais surtout le front Al-Nosra, allié objectif de certains groupes rebelles syriens, l'accord laisse faire les bombardements russes sur les positions tenues par les rebelles qui combattent Bachar al-Assad. Décryptage par Ziad Majed, auteur de Syrie, la révolution orpheline, (Ed. Actes Sud/L'Orient des Livres). 
Pour lire l'interview, veuillez cliquer ici.

mardi 23 février 2016

Syrie: L'impact de l’image et l'indifférence

Les paragraphes qui suivent sont des extraits de "Syrie, la Révolution Orpheline", paru en 2014. 
Ils abordent certains aspects du traitement médiatique (audiovisuel) occidental de la violence que vivait (et vie toujours) la Syrie.
Je les publie au moment où France 2 se livre à travers son programme "Un Oeil Sur La Planète" (du 18 février 2016) à une opération de propagande politique pro-Assad, méprisant à la fois des millions de syriens victimes des crimes de guerre commis par le régime et la déontologie journalistique et les responsabilités du service public.

samedi 20 février 2016

Syria: The Barbarian State

Let us say at the outset that Syrie, la révolution orpheline is a highly valuable document, an essential book for anyone who wishes to better understand the Syrian revolution and the country’s long descent into hell. Its publication last spring should thus be welcomed in more ways than one.

The book is based on the very accurate and personal knowledge that the author, political scientist Ziad Majed, has amassed at each stage of what has become the contemporary Syrian tragedy. It helps to understand both the origins of the revolution and the Assad regime’s repressive response to it, by tracing the revolution’s foundations and recent history and by shedding light, in five chapters, on the key elements being played out in Syria today. This short, beautifully written, and clearly constructed book provides readers with information and analyses drawn from primary sources obtained through close relations with key players of Syria’s domestic scene.

To Read LEILA VIGNAL's review of "SYRIE LA REVOLUTION ORPHELINE" (translated by Arianne Dorval and published in booksandideas.net), please click here.

jeudi 18 février 2016

The district of Jobar - Damascus

There are numerous places, regions, villages, cities and urban neighborhoods that come to mind when we remember the beginnings of the Syrian Revolution and the stages of its transformation into armed struggle that went before the war currently raging. Among these places, the Jobar district, which stretches from the east to northeast of the Syrian capital, has a special status, and this for several reasons.

samedi 6 février 2016

Syrie: "À Alep, l'aviation russe et l'armée du régime Assad pratique la stratégie de la terre brûlée"

Alep, bastion rebelle au nord de la Syrie, est aux abois. Des dizaines de milliers de Syriens ont fui la région en direction de la Turquie devant la vaste offensive lancée par l'armée du régime Assad, sous la couverture de l'aviation russe et avec l'assistance de milliers de combattants étrangers. 
Le point sur la situation avec le politologue Ziad Majed, spécialiste de la Syrie. 
Pour lire l'entretien dans l'Express, veuillez cliquer ici

samedi 9 janvier 2016

Rendez-Vous "Syrie, Liban, Moyen-Orient" en Janvier et en Février 2016 | Paris, London, USA, Marseille

Paris - Sénat Français: "Intervenir au Moyen-Orient?"
Un Colloque organisé par Esther Benbassa, sénatrice (EELV) et directrice d’études à l’EPHE (Sorbonne), et Jean-Paul Chagnollaud, professeur émérite des universités, directeur de l’iReMMO, avec la participation de chercheurs et de politiques.
Date: Mardi 12 janvier 2016, à partir de 9:30 am.
Lieu: Palais du Luxembourg, Paris, Salle Monnerville, 26 rue de Vaugirard, Paris VIe

London - King's College: "There's Still Life Here, Syria Today and the Forgotten Narrative"
with Leila AlOdaat, Rouba Mhaissen, Ibrahim Halawi and Ziad Majed.
Date: Friday, January 22, 2016 at 7:00 pm.
Place: Arthur and Paula Lucas Lecture Theatre, Strand Campus


Durham, NC, USA - Duke University: “Arab Refugee Crisis in the 21st Century »
A conference organized by the Middle East Studies Center, with Ziad Majed as Keynote speaker.
Date: Thursday 28 and Friday 29 January, 2016
Place: Duke University

Paris – Collège des Bernandins: « Le monde arabe, entre rupture et renaissance »
un Colloque organisé par le Collège des Bernardins et l’iReMMO, avec des chercheurs et des religieux.
Date : Mercredi 3 février, 2016 à partir de 9:30am.
Lieu : Grand auditorium, Collège des Bernardins, 20 Rue de Poissy, 75005 Paris 
Programme et inscriptions en ligne ici 

Marseille - Villa Méditerranée: "Le Liban face à la crise syrienne",
un débat avec Vincent Geisser et Ziad Majed, animé par François Burgat.
Date: Mardi 9 février 2016 à 19h
Lieu: Villa Méditerranée, Esplanade du J4, Marseille
Inscriptions et détails sur ce lien

Paris - Bourse du Travail: Réunion publique de Solidarité avec la lutte du Peuple Syrien, organisée par le Collectif "Avec la Révolution Syrienne".
Des interventions de Rana AlJundi, Abdallah Haid et Ziad Majed
Date: Jeudi 11 février 2016 à 19h.
Lieu: Bourse du Travail, 3 rue du Château-d'Eau, 75010 Paris
Pour plus de détails, veuillez cliquer sur ce lien

Austin, TX, USA - University of Texas at AustinIn and Out of Syria.
A Conference on the War and the Refugee Crisis organized by the Anthropology Department with scholars and researchers presenting papers on Syria in three panels.
Date: Monday, February 14, 2016.

Paris, Amnesty France: Cinq ans de révolutions arabes.
Une table ronde organisée par Amnesty France, avec Moises Saman, Stéphane Lacroix, Nina Walch et Ziad Majed.
Date: Jeudi 24 février 2016 à 19h.
Lieu: Chez agnes b - 17 rue dieu - 75010 Paris 

samedi 26 décembre 2015

Le Quartier de Jobar

Nombreux sont les lieux, les régions, les villages, les villes et les quartiers urbains à nous venir à l’esprit lorsque nous nous remémorons les débuts de la Révolution syrienne, puis les étapes de sa transformation contrainte en lutte armée ayant précédé la guerre qui actuellement fait rage. Parmi ces lieux, le quartier de Jobar, qui s’étend de l’est au nord-est de la capitale syrienne, a un statut particulier, et ce, pour plusieurs raisons. 

Daech reflète aussi la crise morale des politiques dans ce monde

Les causes de la naissance irakienne et de l’ascension syrienne de Daech ont été largement explorées : marginalisation des arabes sunnites par le nouveau gouvernement de Bagdad suite à l’invasion américaine en 2003 et la « débaathification » de l’Etat irakien; mutation d’Al-Qaida en Irak sous la direction d’al-Zarkawi ; frustration sunnite face à la montée en puissance de l’Iran chiite et son expansionnisme dans la région; et barbarie du régime de Bachar al-Assad à l’encontre des Syriens depuis 2011, n’hésitant pas à recourir aux massacres de masse, parfois à l’arme blanche, aux bombardement aveugles avec des barils explosifs et des armes chimiques, et à la torture à échelle industrielle (sous le regard passif de la « communauté internationale »).
Ces causes ont porté et engendré le phénomène "Daech" dans deux pays où les tyrannies de Saddam et des Assad avaient déjà ravagé les champs politiques et déchiré les tissus sociaux. La crise mondiale des repères éthiques et des modèles de gouvernance et d’intégration, la puissance de l’image et la fascination de la violence qui poussent des jeunes (au-delà du Moyen-Orient) à fuir leurs « réalités » et à adopter un nihilisme extrême ont amplifié le phénomène et fait de « Daech » un acteur international.
Mais il est plus que temps de rappeler que « Daech » ne détient pas le monopole de la barbarie et de la décadence. Ces deux aspects sont aussi ceux des politiques internationales envers le Moyen-Orient.
Article de Ziad Majed publié dans "Un oeil sur la Syrie". Pour le lire veuillez cliquer ici

jeudi 26 novembre 2015

Emission Spéciale: Syrie, Assad, Daech et "la guerre contre le terrorisme"

Emission "On Ne Va Pas Se Mentir" présentée par Audrey Pulvar sur iTELE le 25 novembre 2015, sur la Syrie, Daech, Assad, la politique française et la "guerre contre le terrorisme", 
avec A-M. Le Gloannec, A. Arjakovsky, S. Rozes et Ziad Majed.
Pour visionner l'émission, veuillez cliquez ici.

vendredi 13 novembre 2015

Sur les attentats criminels dans la banlieue sud de Beyrouth

Les attentats qui ont frappé la banlieue sud de Beyrouth le 12/11/2015 décryptés par les invités d'Audrey Pulvar sur iTELE: Anne Giudicelli, Olivier Ravanello, Beligh Nabli, Khattar Abou Diab et Ziad Majed.

lundi 5 octobre 2015

Syrie: Pour une troisième voie

Le collectif des amis d'Alep et l'Institut de monde arabe à Paris vous invitent à une rencontre animé par Matthieu Rey avec:
Yahia Nanaa, premier président élu démocratiquement du Conseil du Gouvernorat libre d'Alep, 
et Ziad Majed,
autour du thème "construire un nouvelle majorité politique en Syrie".
Mardi 6 octobre 2015 à 18h,
L'institut du Monde Arabe, Paris, Salle du Haut conseil, 9ème étage.

vendredi 2 octobre 2015

Construire une nouvelle majorité politique syrienne

Des chefs de diplomatie de « grandes » nations occidentales évoquent aujourd’hui la possibilité de normaliser avec Bachar Al-Assad pour lutter contre le « terrorisme ». Ce positionnement intervient après 4 ans et 6 mois d’inaction internationale et de pourrissement de la situation, qui ont favorisé l’émergence depuis avril 2013 de l’Etat Islamique. Dans les faits, le bilan est extrêmement lourd : plus de 250 mille morts, de 250 mille disparus et détenus, de 11 millions de déplacés – dont 4,5 millions à l’extérieur de la Syrie.
Ce choix politique indécent de traiter avec Assad est voué à l’échec pour de multiples raisons. Pour rappel, trois « réalités syriennes » illustrent l’impasse dans laquelle se fourvoient les occidentaux.

mardi 22 septembre 2015

Nous autres réfugiés - Hanna Arendt

Tout d’abord, nous n’aimons pas que l’on nous traite de « réfugiés ». Nous nous baptisons « nouveaux arrivants » ou « immigrés ». Nos journaux sont destinés aux « Américains de langue allemande » et, à ma connaissance, il n’y a pas et il n’y a jamais eu d’association fondée sur les persécutés du régime hitlérien dont le nom pût laisser entendre que ses membres fussent des « réfugiés » - Hanna Arendt (For the English version, please click here )

jeudi 10 septembre 2015

Cultiver l'espoir - A Wladimir Glasman

Cher Wladimir [1]

Je ne peux pas ajouter grand-chose à ce qui a été dit de toi ces derniers temps par tes amis, les membres de ta merveilleuse famille, et par nos camarades syriens qui se sentent encore plus orphelins depuis ton départ.

Je peux par contre te dire, et je regrette de ne pas l'avoir suffisamment fait de ton vivant, combien ta générosité, ta noblesse, ton savoir, et surtout ta persévérance et ton engagement pour la Syrie m'ont inspiré, touché et appris à ne jamais baisser les bras.


Tu disais il y a presque deux ans:
"Pour comprendre ce qui se passe en Syrie, il faut écouter, avant les experts et les commentateurs, ce que les Syriens nous racontent, nous chantent ou nous donnent à voir de multiples façons. Leurs œuvres nous disent que la révolution n'est pas morte, qu'elle est mal en point mais qu'elle refuse d'être confisquée, qu'elle se poursuit autrement et sur un autre rythme, mais qu'elle ira jusqu'au bout parce que ceux qui ont goûté à la liberté ne peuvent y renoncer... 
La visite de leurs sites ne laisse pas indifférent. Elle interdit de reprendre de bonne foi les rengaines du pouvoir en place et d'assimiler ceux qui veulent avant tout récupérer leurs droits et être des citoyens à des "infiltrés", des "agents de l'étranger" ou des "terroristes". Ils ne sont que des femmes et des hommes, des jeunes des deux sexes et de tous âges, aspirant à vivre debout, à dire leurs joies et leurs peines, et à s'exprimer comme ils en ont envie. Tout simplement".

En attendant que justice soit faite pour ces syriens que tu as tant défendus, et en attendant de retrouver Damas libre où j'espère qu'une rue ou une place portera fièrement ton nom, nous continuerons - comme tu le faisais si bien - à cultiver l'espoir...

Z.M.


[1] Wladimir Glasman nous a quitté le 21 Août 2015. Ancien diplomate et fin connaisseur de la Syrie, il était l’auteur depuis 2011 du blog «Œil sur la Syrie» hébergé par le journal Le Monde et il publiait sous le nom d’Ignace Leverrier. Lire l’article de Christophe Ayad: Disparition de Wladimir Glasman, compagnon de route de la révolution syrienne

jeudi 30 juillet 2015

Syrie: pourquoi Assad reconnaît-il maintenant que son armée manque d'hommes?

Dans un discours retransmis à la télévision syrienne, le président syrien a admis que l'armée syrienne était confrontée à "un manque de ressources humaines". Que signifie cet aveu de la part d'un dirigeant qui a toujours fait usage d'euphémismes pour décrire la réalité? 
L'Express a interrogé le politologue Ziad Majed, enseignant à l'université américaine de Paris, spécialiste de la Syrie
Pour lire l'entretien, veuillez cliquez ici.

mercredi 8 juillet 2015

I SIRIANI NON HANNO FAME

Intervista a Ziad Majed, a cura di Bettina Foa e Barbara Bertoncin

Le speranze, sorte alla morte di Assad padre, per quel giovane che aveva studiato all’estero, svanite nel giro di pochi mesi con la repressione della “primavera di Damasco”; il rapporto opaco con gli jihadisti, fin dai tempi della guerra in Iraq e una nuova generazione che in Siria, come
in Tunisia ed Egitto, non ne può più di un regime corrotto e liberticida; la totale assurdità dell’idea che Assad possa essere la soluzione, quando invece è il problema. Intervista a Ziad Majed.

Ziad Majed, ricercatore e politologo libanese, insegna studi mediorientali all’American University di Parigi. Ha partecipato alla fondazione della Sinistra democratica nel suo paese e alle mobilitazioni nel marzo 2005 che chiedevano il ritiro delle truppe siriane dal territorio libanese. Vive in Francia. Ha scritto Syrie, la révolution orpheline, Sindbad/Actes Sud, 2014.